Comment financer votre formation ?

Le mode de financement va dépendre de votre situation dans l’emploi

Vous êtes Demandeurs d’EMPLOI

cropped-fille2-e14447400506191.jpgvous pouvez bénéficier de l’A.I.F(Aide Individuelle à la Formation)

Il s’agit d’une contribution au financement de frais pédagogiques de formation en complément d’un financement C.I.F (Congé Individuel de Formation) / C.S.P. (Contrat de Sécurisation Professionnelle)

Vos démarches :

Contactez votre conseiller Pôle Emploi afin de remplir un formulaire de demande d’A.I.F et déposer celui-ci auprès du Pôle emploi 15 jours calendaires avant le début de la formation.

Les modalités :

Le montant de l’A.I.F est directement versé à l’organisme de formation ou de bilan de compétence, selon les modalités convenues dans la convention (formulaire d’A.I.F) conclue entre pôle emploi, le demandeur d’emploi et l’organisme.

cropped-fille2-e14447400506191.jpgvous pouvez autofinancer votre formation

Vous n’avez droit ni à l’A.R.E (Allocation au Retour à l’Emploi) ni au régime public d’indemnisation (R.S.P) parce que vous n’avez pas trouvé de formation agréée, mais vous souhaitez vous former. Vous n’avez d’autre solution que de financer vous-même votre formation. Votre projet doit quand même être validé par votre conseiller Pôle emploi.

L’organisme de formation que vous choisissez conclut avec vous un « contrat de formation professionnelle » précisant la nature, la durée, le programme de la formation, le niveau des prérequis, etc.

Vous êtes Salarié

cropped-fille2-e14447400506191.jpgvous pouvez autofinancer votre formation
cropped-fille2-e14447400506191.jpgvous pouvez bénéficier d’un C.I.F CDI(Congé Individuel de Formation)
Les condition d’accès

Avoir travaillé 24 mois consécutifs ou non au cours des 5 dernières années dont 12 mois dans l’entreprise.
Avoir travaillé 36 mois consécutifs ou non dont 12 mois dans l’entreprise, si vous travaillez dans une entreprise de moins de 10 salariés.

Démarches préalables à réaliser avant d’entreprendre une demande de C.I.F
  • Il est impératif d’identifier une orientation et de choisir une formation vous permettant de réaliser votre projet.
  • Un bilan de compétence, c’est en général la première étape dans la construction d’un projet professionnel pour faire le point sur ses aptitudes, ses potentiels, ses motivations, personnelles et professionnelles.

Un conseiller FONGECIF peut vous aider à l’élaboration de votre projet.
Pour vérifier que le FONGECIF est compétent pour examiner votre demande n’hésitez pas à prendre contact avec celui de votre région.
Il vous remettra un dossier de demande de financement à compléter à la fois par l’employeur et l’organisme. Vous devez retourner ce dossier complet au FONGECIF.

À savoir

Vous devez adresser une demande écrite d’autorisation d’absence auprès de votre employeur de préférence par lettre recommandée avec accusé de réception au minimum 4 mois avant le début de la formation. En indiquant :

  • La date de la formation
  • Son intitulé
  • Sa durée
  • L’organisation qui la réalise
Les modalités d’obtention

Votre employeur dispose d’un délai de 30 jours pour donner sa réponse (il ne peut refuser définitivement une demande d’autorisation d’absence. Néanmoins il peut la reporter sur justification.

La communication de la décision

La décision de commission paritaire vous est transmise par écrit dans les jours suivants sa réunion. Cette décision peut-être une décision d’acceptation ou de refus

cropped-fille2-e14447400506191.jpgVous pouvez bénéficier d’un C.I.F CDD
Les conditions d’accès
    1. Avoir travaillé 24 mois consécutif ou non au cours des 5 dernières années dont 4 mois en CDD dans les 12 derniers mois.
    2. Pour les jeunes de moins de 26 ans
      Avoir travaillé 12 mois consécutifs ou non en tant que salarié dans le secteur privé durant les 5 dernières années dont 4 mois en CDD.
Vos démarches

Le salarié s’adresse à l’organisme paritaire collecteur agréé au titre du C.I.F (O.P.A.C.I.F) compétent pour solliciter la prise en charge du C.I.F.
Afin de faciliter la réflexion sur le projet professionnel, le conseil évolutif professionnel ou le congé de bilan de compétences peuvent être mobilisés.
Après avoir fait le point sur ses motivations, défini son projet professionnel, l’ancien salarié ou le salarié en CDD doit déposer une demande de prise en charge C.I.F/CDD auprès de l’organisme financeur complétée des pièces suivantes :

  • Le calendrier et le programme de formation
  • L’attestation d’admission complétée par l’organisme de formation
  • La copie de notification de recevabilité de la demande émise par l’autorité certificatrice du diplôme visé en cas de V.A.E.
  • L’attestation du salarié de droit privé au cours des 5 dernières années.
  • La photocopie des certificats de travail justifiant l‘ancienneté de 24 mois.
À savoir

Le salarié doit adresser le dossier complet par lettre recommandée avec accusé de réception à l’organisme auquel il est éligible, trois mois avant le début de la formation.

cropped-fille2-e14447400506191.jpgVous pouvez bénéficier d’un C.I.F TT(Congé Individuel de Formation en Travail Temporaire)
Les conditions d’accès
  1. Avoir totalisé 1600 heures de travail temporaire au cours des 18 derniers mois, dont 600 h dans l’entreprise qui signe l’autorisation d’absence.
  2. Respecter un délai de franchise de 6 mois à 4 ans entre 2 C.I.F. n’être salarié que d’une seule société d’intérim.
Vos démarches
  • Vous devez déposer une demande d’autorisation d’absence par écrit auprès de l’entreprise temporaire qui vous emploie.
  • Si vous n’êtes plus en mission, vous pouvez déposer votre demande dans l’entreprise de travail temporaire dans laquelle vous justifiez de l’ancienneté requise. Vous disposez d’un délai maximum de 3 mois après votre dernier jour de mission.
  • Faire une demande de pris en charge financière auprès du F.A.F-T.T (Fond d’Assurance Formation du Travail Temporaire) pour obtenir la prise en charge totale ou partielle des frais liés au déroulement du C.I.F.
Les modalités d’obtention

C’est la commission paritaire du F.A.F-T.T, qui en fonction de ses priorités et des fonds disponibles, statue sur la prise en charge :

  • Acceptation de la prise en charge du congé
  • Refus de la prise en charge par manque de financement (raison budgétaire) ou au motif que le stage ne correspond pas à une action de formation.
  • En cas de refus de prise en charge, la personne peut déposer dans les deux mois un recours auprès de la commission paritaire.
cropped-fille2-e14447400506191.jpgVous pouvez bénéficier d’un C.S.P (Contrat de Sécurisation Professionnelle)
Les conditions d’accès
      1. Le C.S.P est un dispositif permettant à certains salariés dont le licenciement pour motif économique, est envisagé de bénéficier de mesures d’accompagnement par Pôle Emploi ainsi que d’une allocation dont le montant est supérieur aux allocations chômage.
      2. Le salarié licencié doit être éligible au Compte Personnel de Formation (C.P.F), car les bénéficiaires du C.S.P peuvent mobiliser leur C.P.F pour se former.
      3. Formation permettant d’acquérir le socle de connaissances et de compétences professionnelles (certification).
      4. Formation permettant l’acquisition de blocs de compétences dans les mêmes conditions que celles prévues pour le C.P.F.
Vos démarches
        • Vous devez choisir une formation et vous inscrire à une réunion d’information dans un centre de formation. Au cours de cette réunion, vous serez invité à présenter votre dossier d’admission et à participer à des tests et à un entretien personnel, et si vous êtes admis, on vous remettra un devis.
        • Prenez alors rendez-vous avec votre conseiller Pôle Emploi, afin de lui présenter votre projet de formation, en sollicitant une prise en charge dans le cadre du C.S.P. Vous devez lui remettre le devis, le calendrier ainsi que le programme de formation.
        • Votre interlocuteur Pôle Emploi doit transmettre un dossier de demande de financement à un organisme (O.P.C.A) qui décidera du sort à donner à votre demande de formation.

Attention : Votre demande de formation doit impérativement être transmise à Pôle Emploi ou au conseiller de l’organisme prestataire du service public dont vous dépendez un mois avant le début de votre formation.

cropped-fille2-e14447400506191.jpgVous pouvez bénéficier d’un P.F.E(Plan de Formation d’Entreprise)

Le plan de formation est un dispositif permettant de se perfectionner dans son métier et d’apprendre à utiliser de nouveaux outils de travail.

Les conditions d’accès

Mis en œuvre à l’initiative de l’employeur, les stages qui entrent dans le plan de formation peuvent bénéficier à tous les salariés en CDI ou en CDD et concernent les actions d’adaptation au poste de travail, de formations liées à l’évolution des emplois ou au maintien dans l’emploi, de développement des compétences.

Vos démarches

Vous devez solliciter un entretien auprès de votre employeur pour lui soumettre votre projet de formation. Ne présentez jamais votre demande comme un dû, bien au contraire, essayez de vous mettre à la place de l’entreprise.
Attention : Seul l’employeur décide de former (ou non) ses salariés et choisit ceux qui en bénéficieront.

Les modalités d’obtention

L’employeur a le droit de refuser la prise en charge d’une formation dans le cadre du plan de formation.
Des solutions existent et sont à envisager en fonction des raisons invoquées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *